Home / Nos conseils matériaux / Environnement extérieur / Choisir son portail ou sa clôture

Choisir son portail ou sa clôture

Choisir son portail ou sa clôture

 

Il est souvent difficile de faire les bons choix quand on n’est pas un as du bricolage. Bâtiland est là pour vous aider et vous conseiller.
Cet article va vous permettre de faire les bons choix de matériaux pour installer votre portail et votre clôture selon des critères principalement esthétiques et fonctionnels.

AVANT DE COMMENCER SES TRAVAUX : TENIR COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR

Avant de vous lancer tête baissée dans vos travaux, il est essentiel de vous renseigner sur les cahiers des charges des lotissements ou des communes, qui précisent les différentes contraintes techniques à respecter. Vérifiez les hauteurs maximales des clôtures et portails, les matières et éventuellement les couleurs de matériaux autorisées ou non.

Il vous faudra également tenir compte des limites : s’il s’agit d’une clôture mitoyenne ou bien s’il s’agit d’une clôture donnant sur la rue, les législations peuvent faire varier le type de clôture à choisir.

CHOISIR SA CLÔTURE ET SON PORTAIL : UN CHOIX ESTHÉTIQUE

Pour habiller votre extérieur et délimiter votre terrain, plusieurs choix de matériaux s’offrent à vous.

Si vous souhaitez un matériau nécessitant peu d’entretien, préférez le PVC ou l’aluminium. Le PVC aura l’avantage d’être moins coûteux que l’aluminium mais n’offrira pas un choix de couleur très important. En revanche, l’aluminium lui, vous offrira une solution vraiment durable et un choix de couleur quasi illimité.

Si vous êtes plutôt sensible à l’environnement, la possibilité d’utiliser le bois comme matériau peut être une alternative. En revanche, son coût varie sensiblement selon la surface à clôturer et selon le travail du bois en lui-même.

Bien qu’aujourd’hui les bois d’extérieur soient traités pour conserver une durée de vie d’au moins 10 ans, ce matériau nécessite un entretien pour conserver son aspect naturel au fil du temps.

Pour cela, vous pouvez prévoir de passer un dégriseur et un saturateur environ tous les deux ans. Préférez cet entretien l’été, quand le bois est bien sec, sans aucune humidité pouvant gêner le traitement, afin de favoriser une pénétration optimale du produit.

COMMENT POSER SA CLÔTURE ?

Vous pouvez faire face à deux cas de figure :

  • Si vous n’avez pas de clôture existante, vous pourrez poser vos panneaux atteignant une hauteur variable entre 1,40m et 2m selon les législations, pour bien délimiter votre terrain et ne pas avoir de vis-à-vis avec les voisins.
  • Si vous avez déjà une murette existante, atteignant généralement 80cm d’hauteur, il est possible de venir poser par-dessus une clôture (que ce soit du bois, du PVC ou de l’aluminium), pour atteindre une hauteur variant entre 1,80m et 2m.

Dans tous les cas, que vous souhaitiez installer une clôture en bois, en PVC ou en aluminium, les principes de pose sont similaires. Vous devrez commencer par poser un poteau dit « d’extrémité », qui se situe dans un angle, pour ensuite installer vos poteaux intermédiaires. L’ensemble de ces poteaux doit être scellé dans du béton. Ensuite, il vous suffira de fixer mécaniquement les clôtures, soit par un système de vis, soit par simple emboîtage, pour le remplissage entre les poteaux.

En ce qui concerne la période de pose, nous avons la chance de ne pas faire face à des hivers très froids dans le Sud-Ouest. C’est pourquoi aucune recommandation n’est faite concernant la période de travaux. C’est en revanche principalement au printemps que les bricoleurs mettent en place ce genre de chantiers.

CHOISIR SES OUTILS POUR POSER SA CLÔTURE

La pose d’une clôture ne nécessite pas de gros équipements, seuls quelques outils de base vous seront utiles. Voici notre liste des indispensables à avoir :

  • Une bétonnière ; mais dans le cas où vous n’en avez pas, sachez qu’il existe du béton sans malaxage. Pratique pour tous ceux qui ne possèdent pas cet outil, il vous suffira de faire un trou pour poser votre poteau, puis de vider le sac de béton et de verser de l’eau par-dessus pour que celui-ci se scelle automatiquement.
  • Une règle, un niveau et un cordeau, pour pouvoir vous aligner correctement sur une grande longueur, afin d’obtenir une clôture bien droite.
  • Une visseuse pour assurer les fixations.

COMMENT CHOISIR ET POSER SON PORTAIL ?

Bien entendu, vous allez choisir un portail s’inscrivant dans le même style esthétique que votre clôture, ou inversement.

En ce qui concerne la pose, il est d’abord important de définir le poteau qui servira à fixer le portail, puisque cet élément de maintien doit être plus solide et plus important que le poteau de fixation de clôture.
Pour cela, il faut choisir un poteau maçonné, c’est-à-dire un poteau creux à remplir de béton et qui devra être fixé au portail. Puis, vous pourrez adosser le premier poteau de fixation pour la clôture.
Sachez que pour assortir parfaitement votre portail à votre clôture, il existe des poteaux en aluminium que l’on peut remplir de béton et auxquels on va fixer le portail. On pourra par la suite adosser la clôture en aluminium pour créer une véritable unité visuelle.

CHOISIR DE MOTORISER SON PORTAIL

Aujourd’hui, les motorisations sont en vogue, d’autant que ce sont des systèmes qui évoluent beaucoup. Les moteurs peuvent être reliés à de la domotique pour pouvoir manipuler son portail depuis son smartphone par exemple.
Il existe chez Bâtiland toute une gamme de moteurs pouvant s’installer sans alimentation électrique, grâce à une batterie alimentée par un panneau solaire.
Cet élément n’est pas à négliger dans la mesure où il n’est pas toujours évident d’installer une motorisation électrique quand le portail se trouve trop éloigné de la maison : cela peut devenir très coûteux et peut impliquer des travaux supplémentaires.
Ces systèmes, très fiables et fonctionnant toute l’année, se rechargent grâce aux rayons du soleil. Pas d’inquiétude à avoir concernant la période grisonnante de l’hiver : la batterie stocke assez d’énergie pour permettre le bon fonctionnement du portail durant ces jours non-lumineux.

En ce qui concerne l’ouverture du portail, il existe deux possibilités :

  • un portail ouvrant, qui implique d’avoir derrière une allée suffisamment longue, ne gênant pas l’entrée.
  • un portail coulissant, plus pratique dans la mesure où il n’encombre pas l’intérieur lors de l’ouverture.

TENIR COMPTE DE LA PRISE AU VENT

Ce type de problématique va se poser pour tous les types de portails dès lors qu’ils dépassent une hauteur d’1m40. La prise au vent sera plus importante et ils seront donc plus fragiles. De même, les portails pleins ne laissant pas passer l’air seront plus exposés au risque.

LA PERSONNALISATION : NOTRE ATOUT MAJEUR

Chez Bâtiland, la personnalisation est de mise. Parce que vous avez raison de ne pas souhaiter avoir le même portail que M. Tout Le Monde, nous vous proposons un large éventail de possibilités tant dans les matériaux que dans la forme et les couleurs, pour que vous ayez le choix.
Sachez que nos clôtures et portails en aluminium et en PVC sont fabriqués sur-mesure, vous laissant la possibilité de créer selon vos envies. En revanche, le bois est un matériau qui ne permet pas cette possibilité, bien qu’il existe de nombreuses tailles standardisées et adaptables à différentes contraintes.
De la même manière, il vous est possible de choisir différentes couleurs pour rendre complètement unique votre portail.

Et si toutes ces informations n’ont pas suffi à répondre à vos interrogations, n’hésitez à contacter par mail nos conseillers et prendre rendez-vous avec nos experts en point de vente Bâtiland !

DEMANDE DE DEVIS Trouvez votre point de vente le plus proche